SWISSCOOL MUSHING: HundeSport Zubehör (Hundesport, Canicross, Schlitten, Trainingswagen, Tretroller ...)   HÄNDLER UND HERSTELLER SEIT 2000
English  Deutsch  Français 
  Home
Kontakt Newsletter Partner Links Clubs und Vereine Öffnungszeiten
  Produkten
Angebot
Hunde Zubehör
Schlitten Ausrüstung
Schlitten
Tretroller
Trainingswagen
Geschenkartikel
Canadian Eskimo Dog
Gutschein
Extra
Allgemeine Geschäftsbedingungen
Versandspesen
Zahlungsbedingungen
Kontakt
Über uns
Partner
Links
Canadian Eskimo Dog
Der Siberian Husky
Alaskan Malamute
Samojede
Grönländer

 

 

Alaskan Malamute



Alaskan Malamute (nur auf französisch für den Moment)



Historique
Associé au groupe des Spitz, l'origine du Malamute d'Alaska remonte à plus de 7000 ans. Le nom de "malamute" provient d'une tribu esquimaude, les Malhemiuts, terme qui signifie "les hommes habitants l'endroit où il y a de grandes vagues". Il semble que les croisements avec des loups étaient plutôt courants et bien vus car ils permettaient la procréation de chiens très forts, capables de traîner de lourdes charges. Les Malhemiuts s'en servaient d'ailleurs pour haler les barques et tirer les traîneaux.

Utilisations
Le Malamute est un chien très costaud, capable de traîner une lourde charge sur une grande distance et pendant un assez bon moment. En effet, sa forte ossature et son poids conséquent n'en font pas un champion de vitesse. Il participe d'ailleurs en Alaska à des concours de "Weight Pulling", consistant à tracter des charges énormes sur le plus de mètres possibles. Toutefois, les amoureux de la race continuent à l'utiliser en compétition de traîneau, puisqu'en Europe, une catégorie lui est spécialement réservée avec le Samoyède et le Groenlandais, considérés eux aussi comme des "trotteurs".

Aspect général et caractéristiques
Le Malamute de l'Alaska est un chien puissant, de construction solide, à la poitrine bien descendue, au corps fort et compact. Le rein n'est pas trop court. Le poil de couverture est épais, rude, d'une longueur suffisante pour assurer la protection d'un sous-poil dense et laineux ; épaisseur de 2,5 cm à 5 cm quand le chien est bien en poil. Le Malamute est bien d'aplomb en station et cette attitude suggère activité, éveil et curiosité. La tête est large ; les oreilles sont cunéiformes et dressées quand le chien est attentif. Le museau est massif et ne diminue que légèrement dans sa largeur et son épaisseur de la racine à la truffe : il n'est ni pointu ni long mais pas non plus tronqué. En action le port du Malamute est fier, la tête est droite et les yeux vifs. Les marques de la face constituent un trait distinctif. Elles consistent soit en une coiffe couvrant la tête, le reste de la face étant de couleur unie, en général d'un blanc grisâtre ; soit en une face marquée de ce qui semble être un masque. Les combinaisons du masque et de la coiffe ne sont pas rares. La queue est empanachée et portée sur le dos, non comme une queue de renard ni en formant une boucle serrée mais plutôt à la façon d'un panache ondoyant. Les Malamutes sont de diverses couleurs mais, d'ordinaire gris loup ou noir et blanc. Les pieds sont de type "raquettes" (à neige), serrés et épais, munis de coussinets bien épais, donnant un aspect ferme et compact. Les membres antérieurs sont droits, avec une forte ossature. Les postérieurs sont larges et puissants, modérément angulés aux grassets, et sans jarrets de vache. Le dos est droit, en pente douce du garrot aux hanches. Le rein ne doit pas être court ou tendu au point de gêner le mouvement qui doit être facile et dégagé. Le corps et l'expression révèlent endurance et intelligence. Le Malamute a l'aspect d'un loup par son attitude mais l'expression est douce et dénote une nature affectueuse.

Tempérament
Le Malamute de l'Alaska est un chien affectueux, amical et non le chien d'un seul maître. C'est un compagnon fidèle et dévoué, enjoué quand on l'y invite, mais en général impressionnant de dignité à l'âge adulte.

Tête
La tête doit dénoter un haut degré d'intelligence. Elle est large et forte, en comparaison des autres races "naturelles" mais elle doit être en rapport avec la taille du chien, de façon à ce que le chien ne semble pas lourdaud ni grossier.

Le crâne
Doit être large entre les oreilles. Il se rétrécit graduellement vers les yeux. Il est modérément arrondi entre les oreilles ; il s'aplatit sur le dessus en approchant des yeux et s'arrondit vers les joues, lesquelles doivent être moyennement plates. Il doit y avoir un léger sillon entre les yeux. La ligne supérieure du crâne et la ligne supérieure du museau forment presque une droite qui n'offre qu'une légère déclivité; à leur jonction.

Le museau
Doit être fort et massif par rapport au crâne. Il ne diminue que peu en largeur et en épaisseur, de sa jonction avec le crâne à la truffe. Les lèvres sont bien jointives. La truffe est noire. Les mâchoires supérieure et inférieure sont larges et portent des dents fortes. Les incisives offrent un articulé en ciseaux. Il n'y a jamais de prognathisme ni supérieur ni inférieur.
Yeux
Marrons, en forme d'amande, moyennement grands pour cette forme d'yeux, disposés obliquement. On préfère les yeux sombres.

Oreilles
Les oreilles doivent être de taille moyenne mais petites par rapport au crâne. La moitié supérieure de l'oreille est de forme triangulaire, légèrement arrondie au sommet. Les attaches des oreilles sont bien écartées et situées sur les bords externes, à l'arrière du crâne. La partie inférieure de l'oreille rejoint le crâne au niveau de la commissure externe de l'oeil, ce qui fait que l'extrémité de l'oreille, quand elle est dressée, semble s'écarter du crâne. Quand elles sont dressées, les oreilles pointent légèrement vers l'avant mais quand le chien est au travail, les oreilles sont parfois pliées contre le crâne. Les oreilles attachées haut constituent un défaut.

Cou
Le cou doit être fort et modérément galbé.

Corps
La poitrine doit être forte et bien descendue. Le tronc doit être fort et compact dans sa construction mais le rein n'est pas court. Le dos doit être droit, en pente douce vers les hanches. Le rein doit être bien musclé mais pas court au point de gêner les allures faciles et cadencées qui vont de pair avec une impulsion puissante de l'arrière. Le rein long qui fait fléchir le dos est également un défaut. Pas d'excès de poids.

Épaules, Membres, Pieds
Les épaules doivent être modérément obliques. Les membres antérieurs sont musclés et pourvus d'une très forte ossature. Avant-bras d'aplomb jusqu'aux métacarpes qui doivent être courts et solides et presque verticaux, vus de profil. Les pieds doivent être forts et compacts, les doigts étant serrés et bien cambrés, les coussinets épais et résistants, les ongles courts et forts. Un poil de protection doit pousser entre les doigts. Les membres postérieurs doivent être larges et toute la cuisse doit être puissamment musclée. Le grasset est modérément angulé, l'articulation du jarret large et forte, modérément coudée et bien descendue. Vus de derrière, les postérieurs ne doivent pas présenter une ossature arquée, mais doivent être, en statique comme en action, parfaitement en ligne avec la position des antérieurs. Le chien n'est ni trop serré, ni trop large du derrière. Les membres du Malamute doivent dénoter une force peu commune et une formidable puissance de propulsion. Tout signe d'imperfection dans les membres ou les pieds, que ce soit en statique ou en action doit être considéré comme un défaut grave. Les ergots aux membres postérieurs sont un défaut : on doit en faire l'ablation peu de temps après la naissance des chiots.

Queue
Attache moyenne et suivant la ligne de la colonne vertébrale à la naissance, bien fournie de poils et portée sur le dos quand le chien ne travaille pas. Elle ne forme pas une boucle serrée reposant sur le dos. Elle n'est pas garnie de poils courts ni portée à la façon de la brosse du renard mais elle a plutôt l'aspect d'un panache qui ondoie.

Poil
Le Malamute doit avoir un poil de couverture épais et rude pas long ni doux. Le sous-poil est dense, de 2,5 cm à 5 cm d'épaisseur, huileux et laineux. Le poil rude de couverture se dresse et la fourrure est épaisse autour du cou. Sa longueur est variable, comme celle du sous-poil. Cependant, en général, le poil est modérément court à moyen sur les côtés du corps, la longueur augmentant quelque peu autour des épaules et du cou, le long du dos et sur la croupe de même qu'aux culottes et au panache. En général, les Malamutes ont le poil plus court et moins dense en été, après la mue.

Couleurs et marques
Les couleurs habituelles vont du gris clair au noir en passant par les nuances intermédiaires. Le poil est toujours blanc sur les parties inférieures du tronc, une partie des membres et une partie des marques formant le masque. Les marques doivent être soit en forme de coiffe ou de masque sur la face. Une liste blanche sur le front et (ou) un collier ou une pastille sur la nuque attirent l'oeil et sont admis, mais une couleur discontinue s'étendant sur tout le corps en taches ou en éclaboussures irrégulières est à rejeter. Il faut faire la distinction entre les robes à manteau et les robes aux taches éclaboussées. La seule couleur uniforme admise est le blanc (chien tout blanc).

Taille
Il y a un éventail naturel de tailles dans la race. Les tailles recherchées pour le travail sont de 63.5 cm au garrot pour un poids de 38 kg pour les mâles et de 58.5 cm au garrot pour un poids de 34 kg pour les femelles. Toutefois, les considérations de taille ne doivent pas l'emporter sur le type, les proportions, ce qui touche à la fonction comme les épaules, la poitrine, les pieds, le mouvement. Lorsque l'on considère que les chiens sont à égalité de type, proportions et fonction, c'est celui qui est le plus près de la taille recherchée pour le travail qui sera préféré.

Important
Quand on juge les Malamutes de l'Alaska, c'est leur fonction en tant que chien de traîneau pour charges lourdes qui doit avoir la priorité sur tout le reste. Le juge doit avoir présent à l'esprit que cette race est destinée essentiellement, en tant que chien de traîneau au Nord, à tirer de lourdes charges et, en conséquence, c'est un chien lourdement charpenté, construit en force, compact avec des membres sans défauts, de bons pieds, une poitrine bien descendue, des épaules puissantes, des allures régulières, faciles, bien coordonnées, et les autres structures physiques nécessaires à l'accomplissement efficace de sa tâche. Il n'est pas fait en chien de traîneau de course destiné à rivaliser de vitesse en compétition avec les races nordiques plus petites. Le Malamute est un chien de traîneau de trait lourd et il est conçu pour la force et l'endurance et toute caractéristique d'un individu, y compris le tempérament, qui va à l'encontre de la réalisation de ce dessein doit être considérée comme le plus grave des défauts. Étant donné ces dispositions, les défauts seraient le pied écrasé, tout signe de tare ou de faiblesse dans les membres, les jarrets de vache, les métacarpes défectueux, l'épaule droite, le manque d'angulation, la démarche raide ou tout allure qui ne soit pas coordonnée, énergique et régulière, le manque de substance, le manque de hauteur de poitrine, le corps lourdaud ou léger dans son ossature, aux proportions générales médiocres, et autres caractéristiques similaires.


Si vous n'avez pas Adobe Reader, cliquez sur le logo:

 
Warenkorb
Anzahl Produkt
Warenkorb
  Anbietung